Quand ça démange et brûle, il faut des soins corporels particuliers

Une personne sur quatre souffre des conséquences de réactions allergiques. Souvent, notre plus grand organe sensoriel en est affecté: la peau! Elle démange, est parsemée de pustules rouges et réagit de manière hypersensible aux influences extérieures. Peut-être êtes-vous affecté, votre enfant ou votre partenaire? Les allergiques souffrent d’effets secondaires désagréables – et sont souvent incertains sur les mesures à prendre. Il...

Une personne sur quatre souffre des conséquences de réactions allergiques. Souvent, notre plus grand organe sensoriel en est affecté: la peau! Elle démange, est parsemée de pustules rouges et réagit de manière hypersensible aux influences extérieures. Peut-être êtes-vous affecté, votre enfant ou votre partenaire? Les allergiques souffrent d’effets secondaires désagréables – et sont souvent incertains sur les mesures à prendre. Il reste donc de nombreuses questions sans réponse. Mais il est souvent possible d’y remédier grâce aux soins appropriés. Nous avons quelques conseils à votre intention!

Qu'est-ce que les allergies en fait?

Les allergies sont des réactions de défense du système immunitaire humain à certaines substances qui sont reconnues par l’organisme comme des corps étrangers. Celles-ci peuvent être déclenchées au contact de la peau (appelées allergies de contact) ou les muqueuses et aussi en raison d’une absorption orale. Ces substances sont également appelées allergènes, qui sont présents sous les formes les plus diverses dans l’environnement, dans les aliments, dans les objets d’usage courant et également dans les cosmétiques. Les produits de soins inappropriés, les colorants pour cheveux et certains médicaments peuvent déclencher des réactions allergiques tout comme les aliments et les bijoux (p. ex. le nickel) Mais notre environnement déclenche lui aussi des allergies (pollen, soleil).

Si la barrière cutanée est perturbée, selon la gravité des réactions se présentent sous la forme de démangeaisons, érythèmes, sécheresse du cuir cheveu ou papules. Les personnes affectées ont une qualité de vie fortement restreinte du fait de ces réactions cutanées ou troubles respiratoires désagréables, généralement douloureux.

Une étude internationalement reconnue (ISAAC: International Study of Asthma and Allergies in Childhood) a examiné sur une période de 20 ans quelque deux millions d’allergiques et leurs conditions de vie dans 106 pays en tout. Il s’est avéré que les enfants des nations industrielles sont plus souvent atteints d’allergies que ceux des pays en développement. Par exemple, en Albanie 2% à peine de la population sont affectés par des allergies, tandis que dans les pays anglo-saxons, qui sont en tête du classement, ils sont plus de 30%. Comme les enfants des nations industrielles sont en contact avec moins de germes, leur système immunitaire est moins sollicité et par conséquent plus susceptible. Plus le système immunitaire doit réagir tôt, plus le risque d’allergie reste faible.

Nous vous expliquons ici quelques termes pour pouvoir les distinguer:

Qu'est-ce que la névrodermite?

La névrodermite – également appelée eczéma atopique – est une maladie de la peau chronique, non infectieuse. Les causes des déclencheurs de cette maladie ne sont pas encore élucidées à ce jour. Dans le pire des cas, les symptômes de la maladie se déclarent déjà chez des nourrissons. Une prédisposition génétique pour le développement de la névrodermite semble être prédéfinie par des gènes spécifiques sur différents chromosomes: si les deux parents souffrent de la même maladie atopique, leurs enfants seront atteints de névrodermite avec une probabilité de 60-80%. Toutefois, la maladie n’éclatera pas forcément malgré la prédisposition génétique. On a constaté qu’il existe des facteurs déclenchants supplémentaires en association avec la génétique – ils sont appelés les «facteurs trigger» (déclencheurs). La survenue de la névrodermite est donc davantage qu’une question de gènes, et elle est donc influençable.

Les facteurs déclenchants («facteurs trigger») de la névrodermite 

Certaines circonstances peuvent favoriser l’éclatement de la névrodermite ou une poussée de la maladie. Elles sont qualifiées de «facteurs trigger». Elles englobent:

certains aliments

le pollen de fleurs

les poils d’animaux

les acariens de la poussière de maison (excréments)

la nicotine

les agents de conservation, le parfum

l’ozone, le chlore

le stress, la tension

L’évitement ou la limitation de tels facteurs joue un rôle essentiel dans le traitement de la névrodermite. Il est d’autant plus important pour toute personne affectée d’identifier le déclencheur de la déclaration de la maladie et la spirale redoutée des démangeaisons toujours plus fortes.

Qu’est-ce que le psoriasis?

Le psoriasis est une maladie de la peau inflammatoire et non contagieuse. On la reconnaît à des zones de peau fortement squameuses, en forme de points allant jusqu’à la taille du creux de la main (typiquement aux genoux, aux coudes ou sur le cuir chevelu) liées à de fortes démangeaisons. Dans le monde entier environ 125 millions, en Allemagne quelque deux millions de gens souffrent de cette maladie. Les causes n’en sont pas encore définitivement élucidées. Comme pour la névrodermite, une prédisposition génétique en association avec des facteurs favorisants sont la raison du déclenchement. Mais l’apparition du psoriasis doit être également qualifié de dysfonctionnement du système immunitaire, qui croit reconnaître certaines zones de la peau comme des cellules corps étrangers et y réagit avec violence.  Ceci peut être déclenché par le contact avec certaines substances, mais aussi avoir des causes hormonales ou être lié aux conditions de vie.

Que peut-on faire?

Toujours plus d’enfants souffrent de démangeaisons pénibles et de peau rougie ou suintante. Pour les parents, la règle est la suivante: ne pas essayer longtemps avec leurs propres remèdes pour deviner ce qui pourrait les déclencher, mais aller chez le pédiatre ou le dermatologue en cas d’eczémas ou de suspicion de névrodermite. Au moyen d’un test épicutané, vous pouvez découvrir les allergènes auxquels vous ou votre enfant réagissez. Téléchargez un carnet d’allergies (lien pour le téléchargement) et évitez tous les allergènes, donc tous les produits contenant les substances mentionnées dans le carnet d’allergies.

Avec les soins appropriés, vous pouvez prévenir les poussées de la maladie et épargner des médicaments à votre enfant. Enduisez votre enfant de crème sur tout le corps, si nécessaire même plusieurs fois par jour. Si l’on a la peau très sèche ou une névrodermite et que l’on tend aux allergies, la capacité de la peau à retenir l’eau peut être perturbée. La peau devient alors très rêche et les bactéries et allergènes peuvent y pénétrer plus facilement et aggraver l’état de la peau. Vous savez ce qui va se produire maintenant: les démangeaisons augmentent, l’enfant se gratte davantage, la peau est toujours plus abîmée et nous nous trouvons en plein cercle vicieux.

Ce qui aide, ce sont des bains avec additifs relipidants, qui apportent à la peau de la graisse déjà lors du bain. Un bain au petit-lait peut apaiser les troubles en cas d’éruptions qui démangent, les bains de son nettoient la peau en douceur et avec ménagement.

Une plante bienfaisante pour toutes ces maladies

Il existe un autre remède miracle de la nature: Le cardiosperme, ou Cardiospermum halicacabum L. (nom latin), est une plante grimpante, dans les fruits ballonnés de laquelle poussent de petites graines en forme de cœur. Ces graines de couleur brun foncé, de la taille d’un petit pois, portant un dessin caractéristique blanc en forme de cœur, sont le trésor de cette plante médicinale. Son précieux extrait a une action antiinflammatoire, calme les démangeaisons et apaise. En outre, il hydrate et fortifie la barrière protectrice spécifique de la peau. Il contient des ingrédients hautement efficaces comme les saponines (glycosides triterpéniques), les phytostérols, les flavonoïdes et les cyanolipides, également qualifiée de cortisone naturelle (phytocortisone).

Chez RAUSCH vous trouverez les  pour les gens à la peau hypersensible. 

La  contient, outre l’extrait de cardiosperme, de l’extrait d’avoine, de l’huile de coton et de l’huile d’amande. Elle nettoie avec ménagement et détend la peau. Les rougeurs sont atténuées, les démangeaisons diminuent et la peau est bien hydratée. Après la douche, vous vous sentirez encore longtemps bien: le gel exerce un effet relipidant et renforce la barrière de la peau pendant une période prolongée.

La  régule la teneur hydrolipidique et protège du dessèchement. Vous vous sentez détendu dès la première application! L’extrait d’avoine atténue les rougeurs et calme la peau, l’huile de bourrache apaise les démangeaisons grâce à ses acides gras oméga 6, et le babassu rafraîchit et apaise. C’est le soin idéal toute l’année!

Réduire la vitesse

Une conversion aux produits de soins appropriés peut déjà vous procurer, ainsi qu’à vos enfants, un grand soulagement. Mais parfois il en faut davantage: adaptez votre mode de vie, car c’est bien connu que le stress se répercute sur la peau. Prenez de temps en temps quelques heures de libres, accordez-vous une promenade, un bon livre, un après de libre avec vos enfants. La quantité ne remplace pas la qualité – spécialement chez les personnes sensibles. N’oublions pas que la peau, cuir chevelu compris, est notre plus grand organe sensoriel. Quoi qu’il se passe en nous, cela se répercute sur la peau et les cheveux.

Vous pouvez prendre à cœur la 

. RAUSCH a élaboré ces soins spéciaux en collaboration avec le Centre suisse pour l’allergie, la peau et l’asthme et a été la première ligne pour allergiques en Suisse à être munie du label aha! et certifiée.