Racine de bardane | Qu'est-ce que c'est ça?

Il suffit de se promener dans la nature pour trouver de la bardane (Bardanae Radix) ou de la grande bardane (Arctium lappa) sur les bords des chemins, les murs et les clôtures. Cette plante au caractère un peu «collant» se retrouve dans toutes les régions tempérées d’Eurasie. Ses fleurs se distinguent par leurs nombreux capitules, dont les pointes recourbées en crochet ressemblent à des épines.

Les racines de la bardane étaient souvent utilisées à des fins curatives dans la médecine populaire. De forme longue et fuselée, elles sont gris-brun à l’extérieur et blanches à l’intérieur. Elles regorgent d’atouts, avec des composants comme l’inuline, des acides gras et des tannins, de l’acide phosphorique, de l’huile grasse, de l’huile essentielle, des substances amères, de la phytostérine, des mucilages et du goudron. Son surnom d’«herbe du teigneux» renvoie aussi au fait que la bardane sert souvent à traiter des affections cutanées et ulcères de la peau, comme le psoriasis ou les croûtes de lait. La plante est également réputée pour ses effets contre la chute de cheveux.

Aujourd’hui encore, les propriétés curatives de la bardane sont exploitées pour lutter contre la chute des cheveux, les pellicules et l’eczéma. Les composants antiseptiques, les mucilages et les huiles essentielles de la bardane régulent les fonctions du cuir chevelu et en stimulent la circulation sanguine. Celui-ci est ainsi renforcé et la repousse des cheveux s’en trouve sensiblement boostée.