Menu

Pellicules sèches et cuir chevelu

Les pellicules ne sont pas un problème des cheveux, mais du cuir chevelu. Des troubles métaboliques, l’utilisation de produits de soins capillaires trop dégraissants, le stress et des facteurs nvironnementaux nuisibles accélèrent la formation de pellicules – celles-ci sont alors visibles sur les épaules et les cols, ce qui donne une apparence négligée.

Les précieux principes actifs et nourrissants de la LIGNE ANTI-PELLICULES au tussilage de RAUSCH libèrent le cuir chevelu tout en douceur et durablement des pellicules, rougeurs et démangeaisons.

Test d‘efficacité

L‘efficacité du SHAMPOOING ANTIPELLICULAIRE au tussilage et de la LOTION a été confirmée par une étude clinique.

Après 4 semaines d‘utilisation, on a décelé 83% de pellicules en moins.


RAUSCH | Conseil

RAUSCH | Les pellicules – souvent davantage qu’un problème gênant

La peau se «renouvelle» pratiquement une fois par mois. Les cellules mortes de la peau sont alors remplacées par des nouvelles. Normalement on ne distingue pas les cellules détachées à l’œil nu. Toutefois, si les cellules repoussent trop vite, celles du dessus ne se détachent pas des autres et restent collées. A partir de 500 cellules environ, ces «grumeaux» sont alors visibles sur le cuir chevelu sous forme de pellicules...

Afficher

FAQ

Les pellicules ne sont pas un problème des cheveux, mais du cuir chevelu. Lors du processus normal de desquamation du cuir chevelu, les minuscules cellules du derme se kératinisent, meurent et se détachent - sous forme de pellicules invisibles. Lorsque ce processus naturel s'accélère, les pellicules deviennent visibles et leur présence se fait gênante.
Les pellicules chroniques sont provoquées par une levure (Pityrosporum ovale, également appelé Malassezia furfur ) que l'on trouve dans la flore bactérienne de tous les cuirs chevelus mais qui peut proliférer de façon excessive. Des troubles du métabolisme, une alimentation déséquilibrée, l'emploi de produits capillaires agressifs, le stress, les influences climatiques (air sec dans les pièces chauffées) peuvent également être à l'origine des pellicules.
On distingue les pellicules sèches, blanches, fines, sans rougeurs (Pityriasis simplex) des pellicules grasses, grossières, jaunâtres, fortement collantes, avec rougeurs et démangeaisons (Pityriasis stearoides).
Bien agiter le flacon, puis répartir uniformément le contenu sur le cuir chevelu sec. Vous obtiendrez une bonne efficacité en laissant agir quelques heures ou toute la nuit. Laver ensuite les cheveux avec le shampooing antipelliculaire au tussilage RAUSCH (pellicules sèches, fines) ou le shampooing spécial à l'écorce de saule RAUSCH (pellicules grasses avec rougeurs et démangeaisons).