De la sauge au jardin: conseils et astuces d’un pro des herbes

De la sauge au jardin: conseils et astuces d’un pro des herbes

Fabian Bernhardsgrütter est l’expert du jardin d’herbes aromatiques RAUSCH. Cela fait 20 ans que ce jardinier-paysagiste de formation s’occupe de nos espaces verts à Kreuzlingen. Il connaît précisément les besoins de chacune des herbes afin qu’elles puissent s’épanouir pleinement et sait toujours quand les récolter. Il nous livre ici ses conseils et astuces concernant la sauge.

 

Fabian, pourquoi la sauge devrait-elle être cultivée dans tous les jardins selon toi?

La sauge est une herbe extrêmement variée. On lui connaît notamment des vertus en tant que plante médicinale, car comme son nom l’indique, sauge vient du latin «salve», qui signifie «guérir».

Elle dispose de propriétés curatives intéressantes: elle a un effet anti-inflammatoire et germicide, elle apaise les crampes, elle est efficace en cas de transpiration excessive et elle atténue les troubles digestifs.

Les femmes l’utilisent aussi traditionnellement pour les symptômes menstruels et pour arrêter l’allaitement en douceur. Par ailleurs, son arôme particulier se marie parfaitement aux plats méditerranéens, si bien qu’elle est incontournable, tant au jardin que dans l’assiette!

Fabian, der Gärtner des RAUSCH Gartens in Kreuzlingen, weiss wie man Salbei am besten pflegt.

Fabian, le jardinier du jardin d'herbes aromatiques RAUSCH à Kreuzlingen, sait exactement comment entretenir au mieux la sauge.

 

A quoi faut-il faire attention avec la sauge?

Il faut avoir conscience que la sauge vient du bassin méditerranéen pour être en mesure de répondre parfaitement à ses besoins. Ainsi, elle aime les emplacements ensoleillés. Il est important qu’elle ait un sol riche et perméable et il est donc recommandé d’enrichir la terre de compost une fois par an.

Comme pour toutes les herbes méditerranéennes, la sauge doit être taillée au printemps, c’est-à-dire fin mars/début avril, afin d’être moins sensible au gel. Elle peut néanmoins rester dehors toute l’année, à condition d’être à l’abri du vent grâce à un emplacement près d’un mur par exemple.

La meilleure période pour récolter les feuilles s’étend de mai à août, avant l’apparition des fleurs. Peu de gens le savent, mais une sauge qui fleurit abondamment n’est pas bon signe: cela indique un manque de nutriments et une mort imminente. Aussi ravissantes que soient ses fleurs, nous, jardiniers, préférons ne pas en avoir.

Tut bei Halsweh und Erkältungen gut: Eine Tasse frischer Salbeitee.

Nous voulons en effet que la puissance de la sauge reste concentrée dans ses feuilles, là où résident tout son arôme et ses propriétés. Si elle est bien entretenue avec un apport d’engrais annuel, la sauge dispensera ses bienfaits pendant de nombreuses années. Sans engrais, il faudra la remplacer au bout de quatre ans maximum.

 

Comment puis-je utiliser la sauge?

J’utilise volontiers la sauge en cas de maux de gorge légers. Mettre une feuille de sauge fraîche en bouche apaise les douleurs et me permet de poursuivre mon travail en toute tranquillité. Les feuilles de sauge sont également bénéfiques sous forme d’infusion, en boisson ou en gargarisme. Mâcher des feuilles de sauge aide aussi en cas de saignement et d’inflammation des gencives.

Je recommande par ailleurs de faire sécher les feuilles de sauge du jardin afin de pouvoir en profiter toute l’année. Il suffit pour cela de disposer les feuilles sur du papier journal et de les laisser sécher une dizaine de jours, entre 21 et 27 degrés. On peut ensuite les conserver dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière. Toutes les propriétés de la sauge sont ainsi préservées pendant un an maximum.