Fleur de tilleul | Qu'est-ce que c'est ça?

Le doux parfum du tilleul embaume surtout les forêts de feuillus d’Europe centrale et d’Amérique du Nord. Capable d’atteindre jusqu’à 30 mètres de hauteur, cet arbre peut vivre jusqu’à 1000 ans. Tout le monde connaît la tisane au tilleul, remède naturel de nos grands-mères contre les refroidissements, le mal de gorge et la toux. Cette fameuse tisane a un effet calmant et stimule la transpiration. Avec son goût mielleux, elle est également volontiers consommée en cas de troubles du sommeil.

En application externe, les fleurs de tilleul ont un effet cicatrisant et apaisant, grâce à leurs mucilages qui forment une sorte de film protecteur sur la peau et les cheveux. Cela explique ainsi que le tilleul soit largement utilisé dans les cosmétiques naturels et les soins capillaires. Au Moyen Age déjà, on consommait de la tisane de tilleul pour dormir et guérir les refroidissements.

Le tilleul est aujourd’hui encore fortement ancré dans la culture populaire, puisqu’il occupe souvent une place de choix au centre des villages ou sur la place du marché. Le tilleul à grandes feuilles a longtemps constitué le cœur classique d’une localité, le point de rencontre de la vie sociale. Il existe en outre moult allées et avenues bordées de tilleuls, comme en témoignent les innombrables «rue des tilleuls», ou la très célèbre avenue berlinoise «Unter den Linden». Fait surprenant: les grandes villes connues doivent souvent leur nom actuel à la coutume qui consistait à planter un tilleul au centre du village. Ainsi, la ville autrichienne de Linz s’appelait autrefois Lindenhain («Linden», tilleul en allemand). Quant à Leipzig, son nom dérive de Lipsko, qui signifie «Lieu des tilleuls». En Suisse romande, cette influence se retrouve dans les noms de communes dérivés du mot celte et vieux français «til», p. ex. Muntelier.